AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 WELL, WELL } LUCIFER.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: WELL, WELL } LUCIFER.   Dim 18 Jan - 17:36



Découvrez Marilyn Manson!



(c)J0KER.

« & then, they scream. »

« LUCIFER, THE 0NE AND 0NLY. ACCEPT N0 COPY, N0 IMITATI0N.»



      I'M G0NNA KN0W WHAT'S INSIDE ;;
      I'M G0NNA USE Y0U AND ABUSE Y0U


        NOM COMPLET : LUCIFER. N'ACCEPTEZ AUCUNE C0PIE.
        CATÉG0RIE : HYBRIDE (même si techniquement, elle est un démon à part entière, non?).
        ÂGE - LIEU DE NAISSANCE : AUSSI VIEILLE QUE LA TERRE. NÉE AU PARADIS, LE CR0YEZ-V0US?
        GENRE : CHUCH0TEUSE.

        PV : OUI, ET JE NE COMPTE PAS AVOIR DE DOUBE-COMPTE (:
        AVATAR : KRISTEN BELL.
        CODE : [Code : John Confirme]
        PSEUD0 : J0KER
        AGE : 16, BIENT0T 17.
        DÉCOUVERTE : PAR AE (:
        OPINION : WAHHHHH (nan je meurs pas, cette fois XD)
        PRÉSENCE : 7/7, VOIRE 5 SI J'AI DES EXAMENS.
        COMMENTAIRE : WAHHH, ENC0RE ET T0UJ0URS XD






    (c)sushii



      Sweet dreams are made of these.
      Who am I to disagree?
      Travel the world and the seven seas.
      Everybody's looking for something.
      Some of them want to use you.
      Some of them want to get used by you.
      Some of them want to abuse you.
      Some of them want to be abused.
      I wanna use you and abuse you.
      I wanna know what's inside you.
      (Whispering and Moaning: Hold your head up, movin' on.
      Keep your head up, movin' on
      Movin' on!
      Sweet dreams are made of these.
      Who am I to disagree?
      Travel the world and the seven seas.
      Everybody's looking for something.
      I'm gonna use you and abuse you.
      I'm gonna know what's inside.
      Gonna use you and abuse you.
      I'm gonna know what's inside you.
      ___MARILYN MANSON - SWEET DREAMS ARE MADE OF THIS

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: WELL, WELL } LUCIFER.   Dim 18 Jan - 17:37


« FR0M Y0UR LIPS SHE DREW HALLELUJAH. »



    GÉNITEUR : Hybrides Ange • Hybrides Démons Humains •
    Son géniteur? Bien sûr qu'elle pourrait mentir en vous affirmant que comme tout petit hybride de la moyenne, elle est née de parents eux-mêmes hybrides. Cependant, ce n'est nullement le cas. Lucifer est ce qu'on appelle les démons de premier ordre. Il y a Satan, et juste en-dessous Lucifer, son éternel bras droit. Les démons sont à la base des Anges déchus. Quand Satan fut banni du royaume des cieux, il fut exilé avec le reste de sa suite, les Anges déchus. Alors qui donc sont les parents de Lucifer? On dit que Dieu est celui qui créa les Anges. Il les créa à son image pour veiller sur les hommes afin qu'ils ne fassent pas trop de bêtises. Mais saviez-vous que souvent, plus on donne de pouvoir à quelqu'un, plus cette personne s'efforce d'en obtenir...

    NO GLORY. :
    Il y a souvent chez les hommes ce qu'on appelle des Apocalypses, mais pas au sens que l'on entend en général, soit la Fin des Temps. L'Apocalypse de la vie d'un humain est la Crise, l'Effondrement total. Le château fort, la place forte, s'est fissurée pendant tant d'années qu'éventuellement, elle s'effondre. La bâtisse qui semblait si puissante, immense et gigantesque dans sa splendeur immaculée, qui explose et dégringole. La Chute. Parce que les humains sont idiots. Ils bâtissent, construisent, et il y a un tel désir d'éternité dans tout ce qu'ils font que c'en est pathétique. Ils façonnent dans la pierre des statues de roc, croyant que ces figurines figées dans leur écrin de montagnes ne s'effriteront jamais. Il y a un immuable désir d'éternité chez ces humains, qui croient que tout ce qu'ils font restera là pour l'éternité. Ils sont inconstants, imprévisibles, et surtout: idiots. N'ayons pas peur de mâcher nos mots. L'Apocalypse. Le point culminant de toute une vie, celui où tout s'écroule. Ne restent que les fondations, les points forts qui ne changent pas. On reconsrtuit à partir des fondations, en plus solide, cette fois.

    Croyez bien que les différentes appellations de Lucifer portent quelque peu à confusion. D'abord, sachez que Lucifer vient de porter (ferre) et lumière (lucis). À l'origine, Lucifer était porteuse de lumière. Ange de gloire et de lumière, admettons que cette descriptin ne cadre pas tellement avec les mythes auxquels la population a été habituée. Dans la mythologie grecque, Lucifer est un symbole de lumière et de connaissance, et son nom est également l'un de ceux donnés à l'étoile du matin, mieux connue sous l'appellation de Vénus. Et d'ailleurs, saviez-vous que Lucifer était le nom d'origine du Messie? Qu'on ait donné au fils de Dieu "tout puissant" le nom de son Ange Déchu semble plutôt ironique... Enfin. Nous devons revenir des milliers d'années en arrière, alors que les hommes n'étaient pas encore tout à fait hommes. Alors qu'ils n'étaient qu'au premier albutiement de leur humanité, de cette suprématie qui durera des millénaires durant, une Apocalypse se préparait lentement mais sûrement, au Royaume des Cieux.

    Que disaient ces humains à propos de la création? Ils avaient écrit leur nouveau Testament, à propos des grandes créations de Dieu. Et pourtant, jamais ne parlaient-ils des Anges. Les agnes qui protègent, qui veillent, qui gardent. Lucifer était là depuis le commencement, et pourtant. Et pourtant, on ne la mentionnait pas dans cette Bible. Nulle mention qu'en fait, son nom était synonyme de lumière et de connaissance, que le Messie portait à l'origine son nom. Que disait la Bible, déjà? Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut.Dieu dit: Qu'il y ait une étendue entre les eaux, et qu'elle sépare les eaux d'avec les eaux.Dieu dit: Que les eaux qui sont au-dessous du ciel se rassemblent en un seul lieu, et que le sec paraisse. Puis Dieu dit: Que la terre produise de la verdure, de l'herbe portant de la semence, des arbres fruitiers donnant du fruit selon leur espèce et ayant en eux leur semence sur la terre. Dieu dit: Qu'il y ait des luminaires dans l'étendue du ciel, pour séparer le jour d'avec la nuit; que ce soient des signes pour marquer les époques, les jours et les années; et qu'ils servent de luminaires dans l'étendue du ciel, pour éclairer la terre. Et cela fut ainsi. Dieu dit: Que les eaux produisent en abondance des animaux vivants, et que des oiseaux volent sur la terre vers l'étendue du ciel. Dieu dit: Que la terre produise des animaux vivants selon leur espèce, du bétail, des reptiles et des animaux terrestres, selon leur espèce. Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme. Et Dieu dit: Voici, je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de toute la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d'arbre et portant de la semence: ce sera votre nourriture. Et à tout animal de la terre, à tout oiseau du ciel, et à tout ce qui se meut sur la terre, ayant en soi un souffle de vie, je donne toute herbe verte pour nourriture.

    Jamais des anges. On ne parlait jamais de ces êtres à la beauté éthérée, qui contemplaient les humains d'en haut. Qui avaient été façonnés par Dieu lui-même, bien que personne n'en fasse jamais mention. Souvent, les gens ne racontaient pas aux autres ce qu'ils préféraient garder secret. Campagne de désinformation. Bannie. Les portes du ciel s'étaient refermées sur elle, lui interdisant à jamais l'accès au royaume des Cieux. Elle était tombée, ses ailes écorchées et percées ne pouvant plus la supporter. Un Ange Déchu. Et pourtant... on bannit, on exile ceux qui nous effraient, car on a alors peur de ne plus pouvoir garder le contrôle. Il avait peur d'eux, Il les avait bannis. Un mince sourire s'étira sur les lèvres de la plantureuse jeune femme blonde tandis que son regard balayait lentement la scène qui se trouvait sous ses yeux. Elle était assise sur l'une des poutres qui supportait les décors, à l'abri des regards indiscrets. Ses jambes fines croisées avec cette grâce étrange et totale qui l'avait toujours caractérisée se balançaient très lentement alors qu'elle attendait que le spectacle commence. Un opéra sur la Chute, celle des Anges. Voilà qui promettait d'être intéressant... Lucifer se dit qu'elle leur laissait deux options. Soit ils livraient une performance décente et elle les laissait repartir, soit ils lui livraient un navet et elle faisait rôtir le bâtiment avec tous ses occupants à l'intérieur. Son mince sourire s'étira en son véritable sourire, un sourire cruel, carnassier tandis qu'elle se laissait souplement tomber, atterrissant précisément sur ses fins talons aiguille. Ils étaient dans un grand opéra, de ceux qui coûtent une fortune en décors, en construction et qui devenaient éventuellement des monuments historiques.

    Se déplaçant de son pas souple et silencieux, ondulant comme une panthère fidèlement à son habitude, Lucifer finit par atteindre sa destination: la régie. Il n'y avait là qu'un homme: un colosse d'environ 35 ans, qui aurait davantage eu sa place en couverture de magazines de lutte qu'assis derrière le bureau de la régie de l'opéra, à contrôler les lumières et éclairages projetés sur la scène. Elle ne cogna pas, se contentant d'ouvrir doucement la porte. Il ne l'entendit pas, mais sembla remarquer ce qui était inévitable quand Lucifer pénétrait dans une pièce: l'atmosphère semblait se refroidir. L'homme leva les yeux vers elle, avec initialement la ferme intention de sermonner la personne qui osait le déranger dans son travail. Mais en voyant la superbe blonde, il ne dit rien. Son regard, comme celui de bien d'autres avant lui, s'égarait sur ses formes sculpturales tandis qu'elle s'approchait doucement, incarnation même de la féminité, et pourtant, le danger à l'état brut. Sourire enjôleur aux lèvres, elle rejoignit rapidement le bureau de travail du régisseur, passa ses fines jambes de gazelle par-dessus de manière à ce qu'elle soit assise sur le bureau, face à lui. Il suait déjà, et elle voyait bien le désir dans ses yeux. C'était là un des effets qu'elle avait sur les humains. Elle dégagea une de ses mains froides comme la glace, une main longue et fine, avant d'effleurer la joue du jeune homme.


    LUCIFER - Les gens viennent écouter le spectacle, ils s'en vont, d'autres arrivent et repartent. Les gens s'en vont, le spectacle demeure. Ah tiens. Tu as quelque chose dans l'oeil.



    Ses doigts si fins qui effleuraient sa tempe s'étaient enfoncé dans l'oeil du régisseur qui aurait bien voulu pousser un hurlement, mais il n'en eut pas le temps. De sa main libre, fine et délicate, elle serra son cou d'une étonnante poigne de fer, sentant les os craquer doucement sous la pression de ses doigts puissants. Elle ferma les yeux, savourant le moment de la mort de l'homme. Elle n'aimait pas tellement tuer, juste voir souffrir les gens. Normalement, elle torturait les âmes des Hommes jusqu'à les pousser au suicide afin d'améliorer le compte de l'enfer. Les rares fois où elle pouvait tuer étaient espacées et de bien courte durée. Lucifer poussa le régisseur d'un air dédaigneux tandis qu'il mouillait absolument tout. Lucifer tentait d'écouter la piece, de comprendre, et surtout de prévoir: combien de temps allait s'écouler avant qu'elle ne se lasse. 6 minutes. 6 minutes et tous les vivants de l'endroit seraient morts. 6 minutes passèrent. Le lendemain, comme c'est étrange, on parla d'un immense feu qui a détruit l'opéra et tué quelques occupants...

    AND NOW, YOU DON'T REMEMBER :
    Et aujourd'hui, que fait-elle, cette superbe damnée? Elle qui régnait aux côtés de Satan sur les Anges déchus passait la majeure partie de son temps non pas en son domaine de souffrances éternelles, comme le prétendent la majorité des contes. Car il faut bien les attirer du mauvais côté, ces incapables d'humains... Démon du premier ordre, chef des démons de l'enfer... Qu'est-ce que ça fait, quand ça a du temps libre? Ça chasse. Elle repère les âmes les plus faciles à corrompre, les âmes brisables, celles qui se feront manipuler aisément... Et puis il ne va pas sans dire que cette "jeune femme" a bien des atouts en main. Lucifer est venue sur Terre après avoir entendu parler d'une jeune femme, Alouqua Fiodor. Ses sombres pensées et tout son être aspiraient à la vengeance, qui serait bien douce. Lucifer décida de lui accorder ce droit. Elle vint sur Terre sous l'apparence d'une femme belle et terrible et la transforma en hybride: démon sous la forme d'une superbe jeune femme... Lucifer prit la décision de rester sur cette belle et si aisément corruptible Terre. Depuis cet instant, celui de sa fatidique décision, elle entraîne les gens dans le désespoir et la misère, la folie et la dépression... Tout cela pour les mener au suicide, péché capital pour la religion chrétienne, donc billet direct pour les flammes de l'Enfer. Maintenant, elle a comme emploi serveuse dans un bar. Pourquoi ça? Il est si facile de faire entrer des idées dans la tête d'un ivrogne...


Dernière édition par Lucifer le Jeu 22 Jan - 2:05, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: WELL, WELL } LUCIFER.   Dim 18 Jan - 17:37


« H0W SH0ULD I C0MPLETE THE WALL. »



    LOOK AT ME BABE. :
    « Tiens, il me semble l’avoir vue sur une couverture de magasine, tu crois qu’elle est toujours aussi belle? »
    __Un passant.


    LUCIFER PARLE ;;
    « Oui, je suis toujours aussi belle, ce n’est même pas une question. Mon charme a en soi une part de danger, de mystère et aussi de fascination. C’est ce qui me permet de séduire, de tromper ou de manipuler qui je veux, ce que je fais avec tout le monde. Ne m’en voulez pas : vous n’êtes pas le seul dans ce cas là, ne vous sentez pas spéciaux parce que j’ai décidé de vous manipuler ou de vous utiliser : pour moi, vous n’êtes tous que de vulgaires pions. J’ai le physique d’un mannequin, puisque j’en ai été une une bonne partie de ma vie d'hybride, fantaisie que j'ai réalisée par curiosité, en voulant savoir comment c'était. Longues jambes d’amazone, corps sculptural, mais pas maigrichonne. Yeux fascinants, regard charmeur, visage d’ange... On m’a déjà dit tout cela, croyez-moi. Mais je peux prendre l’apparence que je veux. C’est pourquoi les gens ne me cherchent pas. Ceux qui me cherchent ne me trouvent pas. Mais moi, je sais qu’ils me cherchent, et je décide moi-même de les trouver en temps voulu. Je disais que je pouvais prendre l’apparence que je veux. C’est vrai, il y a chez moi une panoplie de perruques, rembourrages, costumes, faux cils, fausses moustaches, lentilles colorées.... Croyez-moi quand je vous dis que vous ne me reconnaitriez pas. Je change jusqu’à mon attitude, ma démarche et ma voix. La seule et unique chose apte à me trahir, ce sont mes yeux. Ou plutôt mon regard. « Si la mort pouvait avoir un regard, ce serait le sien : dangereux, mortel, et fascinant. » a dit quelqu’un. Et c’est parfaitement vrai. Pour une raison inconnue, mon regard fascine les gens. Mais peu de gens voient mon véritable regard, car je porte souvent des lentilles pour le banaliser. Mes yeux sont bleus. Bleus comme des saphirs, d’un bleu irréel pour une personne normale. Une fois que vous avez croisé ce regard anormal, vous le reconnaitriez entre mille. Sous ma véritable apparence, j’ai une crinière de cheveux très blonds, presque blancs sous la lumière de la lune. Plusieurs croient que je me les suis fait teindre, mais c’est faux : cette couleur est celle que j’arbore depuis ma plus tendre enfance. Ça, c'est ce que je leur raconte, puisque bon, ma plus tendre enfance remonte à tellement longtemps qu'il n'y a pas de mots pour décrire à quel point le temps a passé. J'ai un visage aux traits réguliers et harmonieux, un visage d'Ange, selon beaucoup. Quelle ironie. Se montrent dans ma figure un nez légèrement retroussé et des lèvres pleines et sensuelles, ainsi qu’un charme hors du commun. Je retiens pratiquement tout de ma vie d'ange: de longues mains fines d’étrangleur, de longues jambes puissantes, et un corps souple mais puissant en somme. Mes yeux sont les plus frappants. Bleus, d’un bleu trop bleu pour être réel. J'avaisun regard doux et tendre, propre à inspirer la confiance et l'amitié. Un regard qui fut bien rapidement remplacé par un regard de froid mystérieux, de fascination et de danger létal. Je ne suis peut-être pas bien grande et j’ai l’air très fragile, certes. Mais ne vous fiez pas aux apparences. Je pourrais vous mettre K.O. avant que vous ayez eu le temps de me supplier. Quand je m’habille en tant que « moi », on me voit le plus souvent vêtue en noir : pantalons noirs et moulants, bottes de cuir noir, chemise de soie noire, et veste en cuir. Là-dessous se cachent un corps superbe et puissant, deux sais au minimum, et une panoplie d’armes tranchantes. Et le pire, c’est que vous ne vous en seriez jamais doutés, pas une seconde. Et c’est quand je vous aurai attirés dans une ruelle, feignant le désir, et que vous serez éventrés comme un poisson, que vous vous direz « Oups. Boulette » Un visage d’ange, un corps diablement envoutant, un regard aussi brulant que l’enfer et des yeux aussi doux que le paradis... c’est moi, ça. Lucifer, pour me servir et vous entraîner dans les abîmes, mais jamais pour être dominée ou prise pour acquise. [Ah, et aussi : Lucifer a deux tatouages et de nombreuses cicatrices] »

    PERSONALITY :

    « ____This is what happens when an unstoppable force meets an immovable object ; You are truly incorruptible, aren't you? You won't kill me out of some misplaced sense of self-righteousness. And I won't kill you because you're just too much fun. I think you and I are destined to do this forever. You have all these rules and you think they'll save you... »

    -The J0KER. ('L)


    LUCIFER PARLE ;;
    « On m’a traitée de plusieurs noms, au fil des temps. Folle. Chiante. Narcissique. Non, je ne suis pas folle. Je suis neutre. Cruelle. Calculatrice. Manipulatrice. Provocatrice. Moqueuse. Désillusionnée. Lasse. Blasée. Machiavélique. Sadique. Nymphomane. Meurtrière. Diablement intelligente. Excellente actrice. Chasseresse. Paniquante. Tueuse. Mortelle, Létale. Sans pitié. Sans compassion. Sans souci des autres. Tout ça oui, je l’admets. Folle? Pas du tout. Tout cela, toujours. Et cet astucieux mélange peut vous faire croire que je peux être folle, mais je ne le suis pas. Chiante? Non plus. Moqueuse. Sarcastique. Ironique. Cynique. Réaliste. Franche. Directe. Honnête. Dénuée du moindre tact. Ambitieuse. Encore une fois, tout cela, oui, mais pas chiante. Narcissique? Pas plus. Consciente. Envoutante. Captivante. Fascinante. Sure de moi. Aguicheuse. Gourmande. Gracieuse. Exhibitionniste parfois. Pas narcissique. C’est bien beau, tous ces adjectifs que vous recevez ainsi, et vous avez bien du vous faire une opinion de moi, de ma personnalité. Tenez-vous bien : vous n’avez encore rien vu. Ce ne sont que des mots. Essayons de recréer des phrases.

    On peut me considérer comme extrêmement neutre. Je me fiche des gens, sauf de ceux qui peuvent me faire avancer, donc basta, vas en Enfer et tu me procureras un petit moment de contentement. J’ai eu des dizaines de liaisons d’une nuit. Ca s’arrête là, je me fiche de savoir si le lendemain ils seront morts, à moins qu’ils aient été un extraordinaire coup au lit. Et encore, ce n’est qu’un petit pincement à l’idée qu’on ne pourra pas recommencer. Je ne suis pas du coté de personne, car personne n’est du mien. Je me contente d'expédier les gens en Enfer. Là où est leur vraie place, voilà tout. Je ne seras aucun idéal, aucune idéologie. Je suis une agente du Chaos. Et le Chaos, saviez-vous ce qui est intéressant avec ce concept? Il est juste. Avec moi, ç'a toujours été chacun pour soi. Solitaire? Bien sur que oui. Je ne m'ouvre qu'avec Satan, mon éternel compagnon et allié. Je suis cruelle et sadique, je l’admets. J’aime bien faire souffrir mes victimes avant de les achever, c’est dans ma nature. Cela n’a absolument rien de personnel. Je suis ainsi. Ce n'est pas tellement comme si vous aviez le choix, de toute manière.

    Je manipule les gens depuis le début de mon existence, pour obtenir des informations, par le charme ou la menace, bien qu’avec moi, la frontière entre les deux est extrêmement mince. Je provoque les gens, car je sais qu’ils ne peuvent rien contre moi. Ils sont faibles. Je suis forte. Je me moque d’eux, un sourire sardonique aux lèvres, leur montrant bien que leur petit baratin ne marche nullement avec moi. Des illusions? Plus aucune pour moi. La vie ne m’apporte pas vraiment de joie, tout en moi n’est qu’âpre sarcasme, que douce ironie. Rien à y faire. Machiavélique, ambitieuse : comment accéder au pouvoir, comment le garder. Je suis dans une position de pouvoir : rien ne m’enchaine à personne, je suis libre. Je ne dépends de personne. Les amis, les attaches vous affaiblissent. Vous pouvez être soumis à l’intimidation, au chantage, à cause d’eux. Je le sais, j’utilise moi-même plutôt souvent cette technique. Non. Ils ne sont que des boulets. Ils vous empêchent d’être libres. Vous mettent en danger. Ne font que vous affaiblir. Intelligente? Oui. Diablement intelligente, même. Je vois à travers toutes vos combines, vos petits mensonges érigés en un frêle barrage lorsque vous tentez de vous protéger de mon regard inquisiteur.

    Je suis une excellente actrice, on devrait me donner un oscar pour tous les rôles que je joue, à la perfection d’ailleurs. Quand j’enfile un déguisement, que je dissimule mes cheveux sous une perruque, que je camouffle mes véritables traits, j’enfile également une autre personnalité. Je change complètement. Ainsi plusieurs s’étonnent de parfois voir apparaitre et disparaitre des gens. Ce n’est que moi, dissimulée sous un parfait masque d’illusions puissantes. Je n’ai pas la moindre pitié, pas la moindre compassion. Pour moi, ce sont des signes de faiblesse. Et je serais la dernière à être considérée comme faible. Mon humour est un étrange mélange de sarcasme, d’ironique, de cynisme et de moquerie. Je suis réaliste, et je ne me fais jamais d’illusions. Je lance les vérités comme d’autres des poignards, et ils blessent tout autant que ces premières. Je suis franche, je suis honnête. Je dis directement ce que je pense, sans sous-entendus, sans faux-semblants. Je n’ai pas de tact, c’est vrai. Je peux regarder quelqu’un et lui dire sans problème ce que je pense de lui, sans la moindre petite parcelle de remords en moi.

    Je suis consciente de ma beauté, et je l’utilise autant que mes autres atouts. Je suis sure de moi, et j’aguiche facilement quand quelqu’un me plait. Croyez-le ou non, plusieurs rêveraient de coucher avec moi. Pourquoi? Rien que pour une nuit, une seule, ils seraient en parfaite sécurité, à caresser mon corps zébré de cicatrices... Voilà qui je suis. Ce tableau vous semble frappant, exagéré? Non. C’est la pure vérité. Cela peut vous sembler négatif, cela vous regarde. Mais pour ce que d’autres pourraient appeler les « bons cotés », j’en ai également plusieurs. Néanmoins, ils s’appliquent à un nombre de personnes avoisinant zéro. Je suis extrêmement loyale et d’un courage plutôt inhabituel. Je suis douce, délicate, prévoyante et prévenante. Je suis discrète également : tout secret est emporté dans la tombe avec moi. Je protégerais ces gens avec ma propre vie s’il le fallait. Ce tableau que je dépeins courtement ne vous semble pas proche du premier? C’est normal. Il n’y a absolument personne à qui s’applique cette partie de moi. Sauf Satan, mais lui, c'est différent. Nous sommes ensemble depuis le commencement, ç'a toujours été ainsi. Je n'ai pas d'autres attaches. C’est parfait : les liens vous affaiblissent. La solitude vous rend plus forts. Voilà qui je suis. Et vous voulez savoir la blague? Toutes ces choses, vous n’en savez pas même le quart de la moitié du commencement d’une. Eh oui. Tirez vos propres conclusions, maintenant. Rideau. »

    QUALITÉS/DÉFAUTS :

    ___L0YAUTÉ ||
    ___INTELLIGENCE ||
    ___MANIPULATI0N ||
    ___CHA0S ||

    GOÛTS :

    ___MUSIQUE ||
    Led Zeppelin, Wagner, Mussorgsky, Queen, Marilyn Manson
    ___LITTÉRATURE ||
    Victor Hugo, Charles Baudelaire, Jean-Paul Sartre, Goethe, Dante Alighieri, Friedrich Nieztche, Arthur Rimbaud, Emile Nelligan, Honoré de Balzac, Marquis de Sade, Sir Conan Doyle, Shakespeare, Emily Dickinson...
    ___PEINTURE ||
    Salvador Dalì, Munch, Klimt, Frida Kahlo
    ___LIEUX ||
    La chapelle Sixtine, au Vatican. Étrange, non?

    TIC & TOC :
    ___NÉANT ||
    C'est justement ce qui est étrange.. Les gens normaux ont des tics nerveux, des habitudes, des manies, sans s'en rendre compte. Cependant, ce n'est pas le cas de Lucifer, et c'est ce qui la rend si intimidante: elle ne bouge pas. Elle se contente de fixer les gens de son regard de prédatrice...

    DISTURBIA :
    L'échec. Ce mot si simple sonne comme une malédiction à ses oreilles. Elle qui a choisi de régner en Enfer plutot que de servir au Paradis craint comme la peste toute forme d'échec. La perspective de ne pas réussir ce qu'elle entreprend la terrorise. En effet, elle a été habituée à la réussite, étant excellente en tout et pour tout. De perdre le contrôle est également une perspective trèes peu agréable à ses yeux, mais quand on y pense: comment usurper le pouvoir de la reine des enfers?

    HIDING BEHIND THE MIRROR :
    ___CRAQUEMENTS ||
    Les bruits secs produits par les branches qui craquaient sous ses pas légers se faisaient parfaitement entendre. Où se trouvaient-ils? Lucifer le savait bien, mais Evan n'en avait aucune idée. Il y avait deux ans qu'il partageait sa vie, ce pauvre idiot. Il ne s'inquiétait pas tellement des fréquentes absences de sa petite amie, béat d'admiration qu'il était pour elle. Lucifer, quant à elle, le considérait comme un jouet. Un curieux jouet, copie de centaines de milliers d'autres jouets bien drôles à jouer avec. Un petit sourire en coin, elle marchait sur le tapis de verdure parsemmé de branches, au beau milieu de cette forêt perdue, sombre et où il était si facile de se perdre... Les craquements étaient secs, réguliers. Des branches qui se brisaient sous ses pas. Crac. Crac. Crac. Et celui qui la contemplait avec des yeux mi-excités mi-apeurés ne savait pas tellement quelle position prendre. Devrait-il être lubrique de se dire que sa petite copine de surcroit mannequin venait de l'attacher à un arbre? Ou alors devrait-il s'inquiéter du fait qu'elle l'ait fait si brutalement qu'il saignait aux poignets... Elle sourit et le regarda.

    LUCIFER - Tu vois, ces liens? C'est moi qui les ai faits. Ce corps, je l'ai emprunté. Il n'est pas à moi. Tu souris nerveusement, tu te demandes ce qui se passe. (pause.) Tu vois, il y a un concept dont on se moque souvent qui est réel, pourtant. L'Enfer. Combien de gens disent "je vais aller en Enfer".? Beaucoup, tu le sais bien. On m'a donné une tâche, il y a longtemps. Amener le plus d'humains possibles en Enfer, la plupart du temps par la voie du suicide, car nul péché n'est plus grand. Donc tu vois, je ne suis pas sensée tuer, puisque ces gens se retrouvent en général au Paradis. Mais j'ai déjà tué. Et tu veux savoir ce qui est dommage? J'ai aimé la sensation des craquements sous mes doigts. Alors pas de bol.

    Elle imprima un rapide mouvement de rotation à la tête d'Evan, savourant avec délices le bruit du craquement sec produit par son cou. Elle s'appuya à l'arbre, fit craquer son allumette contre le bois sec et approcha cette allumette de la clope qu'elle avait à la bouche.

    LUCIFER - Tu perds la tête, vieux...



Dernière édition par Lucifer le Mar 27 Jan - 2:59, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: WELL, WELL } LUCIFER.   Dim 18 Jan - 17:38


« A STRANGER IN THIS T0WN. »


    HEAVEN ? :
    Le Paradis? Elle connaissait bien cet endroit, Lucifer. Et pour cause: elle dirigeait la partie Nord du Paradis... Que pensait-elle du Paradis... excellente question. Elle ne savait qu'en penser, puisqu'elle connaissait cet endroit. Cet endroit blanc, pur, où la paix et l'harmonie règnent. Mais elle n'aime pas la paix et l'harmonie. Lucifer n'aime que deux choses: le pouvoir et le chaos. Alors quel est son Paradis personnel, si on peut l'appeler ainsi? L'endroit de Chaos par excellence, l'Enfer et ses flammes si hautes dans des abîmes si profonds qu'elles brûlent à l'envers...
    OR HELL ? :
    Et l'Enfer, lui? Lucifer a entendu une intéressante citation, un jour: Certains hommes ne recherchent rien de logique comme l'argent ou le pouvoir. Certains hommes veulent simplement voir le monde brûler. Le monde brûler dans les flammes, dans les éternelles flammes de l'Enfer... Aucune justice, uniquement la seule qui existe: la chance. Tu mets Lucifer en pétard, ton espérance de vie vient de se réduire drastiquement. Ce n'est rien de personnel, hein? Une simple question de chance... Alors qu'est-ce que le véritable Enfer, pour Lucifer, un endroit ou une situation particulièrement déplaisante? Le Paradis. Pourquoi? C'est beau. C'est harmonieux. Les gens ne sont pas harmonieux. Même les humains et les anges ne le sont pas: les humains passent leur temps à se chamailler tandis que les anges peuvent se rebeller, elle en est la preuve vivante!
    HOW LONG.. ? :
    D'abord, Lucifer entendit les sombres pensées de la jeune femme, Alouquia. Elle avait décidé de mettre fin à sa vie. Pourtant, le démon (car elle ne disait jamais démone) voyait en elle un immense potentiel. Elle lui parla, et la mortelle l'écouta. Très longtemps. Elle fut convaincue, et ses idées de vengeances purent enfin être assouvies en devenant une hybride. Voyant l'influence incroyable qu'elle pouvait avoir sur les humains, Lucifer décida de rester un peu plus longtemps sur Terre. Elle influençait bien des gens de son trône infernal, mais elle avait une plus grande sphère d'influence à sa disposition maintenant qu'elle était établie et hybride: démon de premier ordre dans le corps d'un mannequin aux yeux de biche...
    HUMAN BEFORE THE MYTHS? : OUI - NON Ange, plutôt.
    BUT DANS LA VIE ? :
    Simple mais efficace, et si lourd d'implications en soi, quand on y pense: voir le monde brûler. Rétablir la réelle justice, renvoyer les humains là ou ils méritent vraiment d'aller. Là ou ils ont leur place. Un lieu de Chaos pour un peuple rongé par le Chaos, vous viendrez me dire que ce n'est pas logique?
    WEAPON ? :
    Il serait idiot de dire que Lucifer a réellement besoin d'armes pour se défendre. De un, malgré une apparence douce et fragile, elle est forte comme... comme... En fait, il n'existe pas d'être aussi forts, donc une force surhumaine fera l'affaire. Elle possède son esprit, affuté comme une lame de rasoir, ses paroles et ses murmures, tranchants comme des couteaux... C'est bien assez. Néanmoins, elle a toujours sur elle deux armes. Des armes classiques desquelles on pourrait rire en les comparant à un fusil, oui. Mais elles deviennent menaçante dans les mains de quelqu'un qui sait s'en servir. Et Lucifer est passée maître dans le maniement des dagues japonaises, mieux connues sous le nom de sais. Ils ont un élégant manche d'ébène noir et sont glissées dans l'un ou l'autre des morceaux de son habillement.
    ALLIANCE AVEC... : Satan | Lucifer | Autre J'espère bien --


Dernière édition par Lucifer le Jeu 22 Jan - 2:26, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
P. Ella Rosenthal
DARKNESS THINK JO'S PRETTY •• She feels, needs him.
avatar

Nombre de messages : 155
Age : 24
Humeur : ♦ cynical.
Date d'inscription : 22/08/2008

Bible de L'enfer
TOPIC ?: Libre :)
RELATION'S SHIPS:
I BELIEVE IN ?:

MessageSujet: Re: WELL, WELL } LUCIFER.   Dim 18 Jan - 17:41

Excepté le fait que quasiment tout est écrit en majuscule j'adore ta fiche, sans même avoir lu ton pseudo j'avais deviné que c'était toi Joker Bienvenue Wink

_________________
    « And if I only could,
    I'd make a deal with God,
    And I'd get him to swap our places,
    Be running up that road,
    Be running up that hill,
    With no problems
    .
    »

    PLACEBO RUNNING UP THAT HILL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-blackandwhite.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: WELL, WELL } LUCIFER.   Dim 18 Jan - 17:51

Mdr, ben merci beaucoup!!
Je m'adresse à qui, au fait?
**Perdue de la vie**

JE NEM CET INCONEE::

Revenir en haut Aller en bas
P. Ella Rosenthal
DARKNESS THINK JO'S PRETTY •• She feels, needs him.
avatar

Nombre de messages : 155
Age : 24
Humeur : ♦ cynical.
Date d'inscription : 22/08/2008

Bible de L'enfer
TOPIC ?: Libre :)
RELATION'S SHIPS:
I BELIEVE IN ?:

MessageSujet: Re: WELL, WELL } LUCIFER.   Dim 18 Jan - 18:19

On se connait pas hein je suis Doomsday, mais eu l'occasion de voir ton commentaire sur le forum dans la pub postée par ma Carol d'amoureuh

_________________
    « And if I only could,
    I'd make a deal with God,
    And I'd get him to swap our places,
    Be running up that road,
    Be running up that hill,
    With no problems
    .
    »

    PLACEBO RUNNING UP THAT HILL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-blackandwhite.forumactif.com
IRISH·CORNELIUS
VOODOO PEOPLE •• To Love Herself
avatar

Nombre de messages : 205
Age : 48
Crédits : Barda Doll
Date d'inscription : 01/05/2008

Bible de L'enfer
TOPIC ?: Libre :)
RELATION'S SHIPS:
I BELIEVE IN ?:

MessageSujet: Re: WELL, WELL } LUCIFER.   Dim 18 Jan - 18:21

JOKER
Merci de Ton inscription! Il me tarde de Lire ta fiche :O
Sa a l'air Trop Magnifique !

_________________
[list]


How are you feeling?
In the party!
How are you feeling?
Are you ready?
FIRE - THE PRODIGY
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://constantine.purforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: WELL, WELL } LUCIFER.   Dim 18 Jan - 21:06

Pandore: ah ben salut, dans ce cas! XD
Jsuis étonnée de voir qu'on me reconnait aussi facilement mdr =P

John: bah comment j'aurais fait pour résister, là est la question XD
&& Merci du compliment!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: WELL, WELL } LUCIFER.   Jeu 22 Jan - 3:46

Désolée du d-p...
Me manque que quelques trucs, pardon du temps que ça a pris ^^''
Je me demandais si les démons avaient un pouvoir particulier?
Surtout considérant que jsuis un démon de premier ordre, héhé. 8)
Revenir en haut Aller en bas
IRISH·CORNELIUS
VOODOO PEOPLE •• To Love Herself
avatar

Nombre de messages : 205
Age : 48
Crédits : Barda Doll
Date d'inscription : 01/05/2008

Bible de L'enfer
TOPIC ?: Libre :)
RELATION'S SHIPS:
I BELIEVE IN ?:

MessageSujet: Re: WELL, WELL } LUCIFER.   Dim 1 Fév - 1:18

Désolé du retard de réponse !!!
En ce qui concerne les pouvoirs.
Oui ils en ont , mais c'est assez difficile a expliquer.
Ils savent controler quelques éléments.
Mais sachant que Lucifer est un démon du première ordre , et bien il faut en tenir compte :D

_________________
[list]


How are you feeling?
In the party!
How are you feeling?
Are you ready?
FIRE - THE PRODIGY
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://constantine.purforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: WELL, WELL } LUCIFER.   

Revenir en haut Aller en bas
 
WELL, WELL } LUCIFER.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Three nine 999 Blue Lucifer 2.2 NOIR : 7€ FDPI (neuf)
» Reparation Cerf-volant de vitesse Lucifer
» Combinaison NPX Lucifer 2012 neuve
» Canne LUCIFER DIABLO...
» essai combi sèche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONSTANTINE :: PISSED OFF.-
Sauter vers: